Panier

Fiche détaillée

Udinji - Chez les riverains de la Buschimaie
par Charles A. Cudell

Udinji - Chez les riverains de la Buschimaie
Synopsis

Et voici qu’Udinji se met à pleurer de tout son cœur, dans une détente de son esprit éperdu ; mais l’affolement du même désespoir insondable n’est plus en elle et des illusions chantent dans sa pensée.

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 19.00 €

Udinji (1905), mi-fiction, mi-document ethnologique, raconte l’idylle d’un explorateur européen fasciné par l’Afrique et d’une jeune indigène, dotée tout à la fois d’un tempérament sensuel et d’une âme d’enfant, sur fond d’exotisme quotidien (scènes de marché, barbarie des luttes tribales, arbitrage de querelles, techniques de pêche, fêtes…). Par ailleurs, dans une série de lettres adressées à un correspondant resté en Europe, le héros stigmatise la brutalité de certains colons tout en exaltant la richesse de « notre cher et puissant Congo ».

Udinji - Chez les riverains de la Buschimaie

  • 154 pages
  • Dimensions : 140x205 mm
  • Type : Imprimé
  • Couverture : Softcover
  • Poids : 222
  • ISBN : 978-2-87593-195-5
Extrait en PDF
  • Udinji - Chez les riverains de la Buschimaie
  • Udinji - Chez les riverains de la Buschimaie

Charles A. Cudell

Charles Cudell, auteur de poèmes et de nouvelles, publie ce roman à l’occasion du vingt-cinquième anniversaire de l’État Indépendant du Congo, peut-être avec l’accord mais surtout avec l’aide des documents et des lettres de son frère cadet Alfred, qui se trouve en Afrique au moment de la parution [Cudell, Alfred-Marie-André (1875-1908), est agent commercial de la Société anonyme belge pour le Commerce du Haut-Congo (1896-1902), puis de la Compagnie du Kassaï (1902-1907)]. L’indication patronymique semble le suggérer : le livre de Charles A. Cudell peut se lire comme un roman où deux mains différentes ont mis du leur.

En savoir plus