Panier

Fiche détaillée

Relire la Légende d'Ulenspiegel - Textyles 54
par Jean-Marie Klinkenberg

Relire la Légende d
Synopsis

C’est à l’univers des continuateurs, des relecteurs et des transmetteurs du grand texte de De Coster que la revue Textyles consacre le numéro qu’elle publie à l’occasion du cent-cinquantième anniversaire de la publication de l’Ulenspiegel.

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 15.00 €

La Légende d’Ulenspiegel, de Charles De Coster, est souvent vue comme le texte fondateur de la littérature belge. Quelque mythique que soit ce jugement, cette Légende est peu à peu devenue le pivot de l’historiographie des lettres belges, qui n’a cessé de l’interroger pour en montrer la complexité foisonnante.

C’est aussi un texte qui a constamment inspiré les créateurs de tous horizons. La Légende a en effet engendré son lot d’adaptations – théâtre, film, bande dessinée, réécriture pour enfants, opéra… – mais aussi inspiré maintes œuvres originales. Dans ces textes, on constate souvent le retour d’éléments empruntés à l’Uilenspiegel traditionnel, mariés avec des éléments proprement costériens. Ces continuations et ces adaptations ont largement ouvert l’éventail des interprétations de l’œuvre.

C’est à l’univers des continuateurs, des relecteurs et des transmetteurs du grand texte de De Coster que la revue Textyles consacre le numéro qu’elle publie à l’occasion du cent-cinquantième anniversaire de la publication de l’Ulenspiegel.

Relire la Légende d'Ulenspiegel - Textyles 54

  • 218 pages
  • Dimensions : 160X245 mm
  • Type : Imprimé
  • Couverture : softcover
  • Poids : 500
  • ISBN : 978-2-87593-222-8
Extrait en PDF
  • Relire la Légende d'Ulenspiegel - Textyles 54
  • Relire la Légende d'Ulenspiegel - Textyles 54

Jean-Marie Klinkenberg

Licencié (1967) puis Docteur en Philologie romane (1971), Jean-Marie Klinkenberg, né à Verviers (Belgique) en 1946, enseigne les sciences du langage à l'Université de Liège, et en particulier la rhétorique et la sémiologie. Il y enseigne aussi les littératures francophones (belge et québécoise en particulier). Ses activités se sont orientées dans deux directions: celle de la linguistique et de la sémiotique d'une part, celle des cultures francophones d’autre part.

Dans la première orientation, il a fait sa marque en rénovant la rhétorique, dès la fin des années 1960, au sein de l’équipe interdisciplinaire connue sous le nom de Groupe µ (se prononce « Groupe mu »), et, plus récemment, en contribuant à orienter la sémiotique dans une direction sociale et cognitiviste. Ses travaux de sémiotique et de rhétorique ont été traduits en une quinzaine de langues.

Dans la seconde orientation, il a renouvelé l'approche des lettres belges, en envisageant celles-ci dans une optique sociale et institutionnelle — aisément transposable aux autres cultures francophones qu’il a étudiées, comme la québécoise — et en lançant des programmes interuniversitaires de recherches. Il a ainsi fondé et préside un Centre d’études des lettres francophone de Belgique.

Jean-Marie Klinkenberg est président de l'Association internationale de sémiotique visuelle (International Association for Visual Semiotics).

En savoir plus

Dernières parutions

Ripple-Marks - roman par Jean Muno
En résumé

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno.

En résumé

DISPONIBLE A PARTIR DU 3 JUIN 2019

L’œuvre de Nicole Malinconi appelle une lecture plurielle, qui en fasse apparaître la richesse.