Panier

Nos auteurs

Résultats 1 à 1 sur 1
Frédéric Saenen
Frédéric Saenen

Frédéric Saenen vit à Liège. Il a étudié la philologie romane à l'ULg, avant d'y travailler comme chargé d'enseignement en français – langue étrangère au sein de l'ISLV. Son œuvre a d'abord été poétique, de Seul tenant (1998) à Qui je fuis (2003), ses deux principaux recueils. « Je suis de forme et pas de fond » annonce-t-il dans l'un de ses premiers textes. En effet, l'auteur affectionne tout ce qui rend sensible la matière sonore du langage et son écriture ne cesse d'être traversée par la performance orale.

L'œuvre de Céline – sur lequel Frédéric Saenen a réalisé son mémoire de licence – constitue indubitablement une source vive et une force motrice du projet esthétique de l'auteur et de sa réflexion sur le langage. Sa poésie n'est pas pur jeu verbal cependant ; elle recèle toujours une profondeur insoupçonnée derrière le ludisme de surface et nourrit la part obscure et féroce d'un regard sans concessions, sur le monde comme sur l'intime.

Plus récemment, Frédéric Saenen s'est consacré à l'écriture de textes brefs en prose (Quatre femmes, 2010), mais a aussi développé une intense activité de critique dans de nombreuses revues spécialisées. Il vient de publier un Dictionnaire du pamphlet (éd. Infolio) très remarqué. Son activité littéraire est enfin celle d'un animateur, fidèle à l'esprit collectif et joyeusement franc-tireur de la tradition liégeoise : il a participé au Big Band de Littérature féroce (2000-2001) et a co-dirigé la revue Jibrile (2003-2006).

(François Provenzano)

Anthologie - 1865-2018