Samsa Editions

Fiche détaillée

Jaurès - UPT Cahier n°2 Jaurès
par Michel Onfray, Jean-Claude Idée

Jaurès - UPT Cahier n°2 Jaurès
Synopsis

Le théâtre est le plus puissant moyen de l'éducation, du rapprochement des hommes ; c'est le meilleur espoir peut-être de rénovation nationale.

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 22.00

Cahiers des Universités Populaires du Théâtre « Tous ensemble, mettez-vous simplement à marcher devant le peuple. Donnez-lui l'enseignement souverain, qui fut toute l'éducation des glorieuses cités antiques : un théâtre vraiment du peuple… Et sur ce théâtre, montrez-lui sa propre légende, ses actes, ce qu'il a fait. Nourrissez le peuple du peuple… Le théâtre est le plus puissant moyen de l'éducation, du rapprochement des hommes ; c'est le meilleur espoir peut-être de rénovation nationale. Je parle d'un théâtre immensément populaire, d'un théâtre répondant à la pensée du peuple, qui circulait dans les moindres villages… Ah ! que je voie donc, avant de mourir, la fraternité nationale recommencer au théâtre !… un théâtre simple et fort, que l'on joue dans les villages, où l'énergie du talent, la puissance créatrice du cœur, la jeune imagination des populations toutes neuves, nous dispensent de tant de moyens matériels, décorations prestigieuses, somptueux costumes, sans lesquels les faibles dramaturges de ce temps usé ne peuvent plus faire un pas… Qu'est ce que le théâtre ? L'abdication de la personne actuelle, égoïste, intéressée, pour prendre un rôle meilleur. Ah ! que nous en avons besoin !...Venez, je vous prie, venez reprendre votre âme au théâtre populaire, votre âme au milieu du peuple ! » Michelet, L'Etudiant (cours de 1847-1848).

Jaurès - UPT Cahier n°2 Jaurès

  • 210 pages
  • Dimensions : 155x240 mm
  • Type : Imprimé
  • Couverture : softcover
  • Poids : 330g
  • ISBN : 978-2-87593-022-4
  • Maison d'édition : SAMSA Editions
Extrait en PDF
  • Jaurès - UPT Cahier n°2 Jaurès
  • Jaurès - UPT Cahier n°2 Jaurès

Dernières parutions

Ripple-Marks - roman par Jean Muno
En résumé

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno.

En résumé

Le texte que vous allez lire s’adresse non seulement à tous les acteurs politiques, culturels, sociaux mais aussi à tous les ennemis de la bêtise. Lorsque l’état se met à conclure des pactes, surtout d’excellence, on confine au paroxysme de la régression. Déjà que le mot pacte évoque le diable, deux parties qui pourraient ne pas être d’accord (et qui semblent ne pas l’être dans les faits), et puis d’« excellence », sorte de prétention qui pourrait laisser entendre qu’il existe, quelque part, une médiocrité à combattre, voire une bêtise à relever (lire à ce propos L’homme est bête et l’a toujours été, de Roger Avermaete), ce qui pointe vers une prise de conscience d’une déréliction lente – qui ne date pas d’hier.