Samsa Editions

Fiche détaillée

L’Échec de Michel Houellebecq
par Maxime Benoît-Jeannin

L’Échec de Michel Houellebecq
Synopsis

Maxime Benoît-Jeannin remet fermement les pendules à l’heure et plaide pour que le monde de la communication littéraire cesse enfin de marcher sur la tête.

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 10.00

« Le 7 janvier 2015, deux terroristes français massacraient l’équipe de Charlie Hebdo…

Le même jour, Soumission, l’ouvrage du romancier Michel Houellebecq, paraissait en librairie.

Son storytelling, déjà en action depuis quelques semaines, ne s’interrompait pas. Or, l’attentat meurtrier contre Cabu, Charb, Honoré et leurs malheureux confrères aurait dû le rendre obsolète comme, du reste, le roman lui-même. Pas du tout ! La machine du marketing, imperturbablement programmée, continua sur son ère. Pourtant, une lecture attentive aurait dû convaincre les critiques de l’inanité du scénario proposé, eu égard à la tragédie du 7 au 9 janvier, suivie de la manifestation nationale et européenne du 11.

Non seulement le scénario de Houellebecq a été anéanti par les événements réels qui se sont produits, mais la faiblesse de son talent littéraire ne permet pas au sujet d’exister même si l’on ferme les yeux devant la réalité présente. Houellebecq n’est ni Orwell, ni Huxley, ni Zamiatine.  Les communicants ont vanté sa « lucidité » et la mise en garde que constituerait son roman d’anticipation. C’est une imposture. Soumission présente, sans en avoir l’air, l’élection d’un président musulman comme une panacée et une véritable renaissance pour la France et l’Europe !

Maxime Benoît-Jeannin remet fermement les pendules à l’heure et plaide pour que le monde de la communication littéraire cesse enfin de marcher sur la tête. »

L’Échec de Michel Houellebecq

  • 110 pages
  • Dimensions : 100x170 mm
  • Type : imprimé
  • Couverture : softcover
  • Poids : 95g
  • ISBN : 978-2-87593-065-1
  • Maison d'édition : SAMSA Editions
Extrait en PDF
  • L’Échec de Michel Houellebecq
  • L’Échec de Michel Houellebecq

Dernières parutions

Ripple-Marks - roman par Jean Muno
En résumé

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno.

En résumé

Le texte que vous allez lire s’adresse non seulement à tous les acteurs politiques, culturels, sociaux mais aussi à tous les ennemis de la bêtise. Lorsque l’état se met à conclure des pactes, surtout d’excellence, on confine au paroxysme de la régression. Déjà que le mot pacte évoque le diable, deux parties qui pourraient ne pas être d’accord (et qui semblent ne pas l’être dans les faits), et puis d’« excellence », sorte de prétention qui pourrait laisser entendre qu’il existe, quelque part, une médiocrité à combattre, voire une bêtise à relever (lire à ce propos L’homme est bête et l’a toujours été, de Roger Avermaete), ce qui pointe vers une prise de conscience d’une déréliction lente – qui ne date pas d’hier.