Panier

Nos auteurs

Résultats 41 à 50 sur 71
Anna Krogerus
Anna Krogerus

Née en 1974, Anna Krogerus écrit ses pièces en étroite collaboration avec les metteurs en scène et les acteurs. Elle a notamment travaillé au développement du nouveau théâtre finlandais du KOM Theatre de Helsinki et comme dramaturge au Kajaani Municipal Theatre en Finlande. Elle donne de ses personnages des portraits très précis, aux multiples facettes, flottant entre joie et anxiété. En 2006, elle a remporté le prix de l’Association de la critique finlandaise, décerné à une jeune artiste. Citons également ses pièces : A lousy performance (2004) et Problem child (2011).

Par amour-propre
Georgette Leblanc
Georgette Leblanc

Georgette Leblanc. Redécouverte en 1998 grâce à la parution de sa biographie (Georgette Leblanc 1869-1941, Le Cri, Bruxelles) par Maxime Benoît-Jeannin, celle qui fut tour à tour Monna Vanna, la Lumière de L’Oiseau bleu, Ariane, dans Ariane et Barbe-Bleue, l’héroïne fatale de L’Inhumaine, splendeur art-déco de Marcel L’Herbier, s’attira aussi l’appui confraternel de Rachilde, de Colette et de Maurice Leblanc, tout en recevant les hommages de Mallarmé et de Jules Renard. Puisse le moins connu de ses livres lui apporter aujourd’hui la reconnaissance de ses dons d’écrivain-né que ne lui contestait pas Maeterlinck.

Nos Chiens - récits illustrés
Georges Lemaître
Georges Lemaître

Georges Lemaître (1894-1966) est un chanoine catholique belge, astronome et physicien, professeur à l’UCL (Université catholique de Louvain). Sa « théorie de l’atome primitif », visant à expliquer l'origine de l'univers, constitue le fondement de la théorie du Big Bang.

Une paire de Molière(s) - ARLL
Camille Lemonnier
Camille Lemonnier

Camille Lemonnier (1844-1913) est un écrivain belge particulièrement fécond. Ce Brabançon, fils d'un avocat wallon et d'une Flamande, vint à la littérature par le détour de la critique d'art. Il effectue ses études secondaires à l'Athénée Royal de Bruxelles.

La Minute du bonheur - et autres pages retrouvées
Marcel Liebman
Marcel Liebman

Marcel Liebman est né à Bruxelles en 1929. Docteur en sciences politiques avec une thèse sur les origines idéologiques du mouvement communiste en Belgique, il fut professeur à l’université de Bruxelles où il enseignait les doctrines et la sociologie politiques. Il a fourni de nombreuses contributions aux « Temps modernes ». Il est l’auteur d’une Révolution russe (1967), traduite en anglais, allemand, espagnol, suédois, turc et japonais. Il est décédé en 1986.

Lénine - Le Léninisme sous Lénine
Destin de la social-démocratie belge
Dirk Luyten
Dirk Luyten

Dirk Luyten est chercheur aux Archives nationales (Cegesoma), il œuvre depuis plus de vingt-cinq ans dans la recherche sur l’histoire socio-politique de la Belgique.

Histoire politique de la Belgique - de 1830 à nos jours
Annie Massacry
Annie Massacry

Annie Gonzalès Massacry est née en 1942 à Saint-Denis-du-Sig, dans ce qu’on appelait autrefois l’Oranie (ancienne province d’Oran). Son père et sa mère étaient tous deux descendants d’immigrés espagnols de la province de Valencia. Annie Massacry a vécu dans la ville de Mostaganem (toujours en Oranie) de 1946 à 1962, date de l’Indépendance de l’Algérie. Elle a continué ses études à Paris en Sorbonne pour devenir professeur d’espagnol. La culture hispanique joue un grand rôle dans son inspiration. Elle vit aujourd’hui en région parisienne où elle continue d’écrire.

Nos Vies sont des rivières
Les Épopées tranquilles
Frédérique Massinon
Frédérique Massinon

Frédérique Massinon est auteure et comédienne.

Décembre - samsa
Alain Meynen
Alain Meynen

Alain Meynen (1955) a étudié l’histoire à l’Université de Bruxelles. Dans les années ’80, il a été assistant à cette université, en particulier dans les cours d’histoire contemporaine. Au début des années ’90, il a travaillé comme chercheur à des rapports gouvernementaux sur la politique de migration, l’exclusion, la pauvreté et l’insécurité. Il a publié des articles sur la politique économique et sociale, l’économie politique, l’histoire belge de l’après-guerre et l’histoire des systèmes de pensée : le fascisme et le racisme.

Histoire politique de la Belgique - de 1830 à nos jours
Jean Muno
Jean Muno

Jean Muno (1924-1988), pseudonyme de Robert Burniaux, est une des personnalités les plus attachantes des lettres belges du siècle dernier. Ses récits, qu’il s’agisse de nouvelles ou de romans, sont empreints d’un sens aigu de l’insolite et d’une dérision nourrie d’un humour raffiné qu’une révolte contenue rend d’autant plus mordant. Son œuvre très personnelle est jalonnée de romans au fantastique quotidien (L’homme qui s’efface, Le Joker, L’Hipparion) et de recueils de nouvelles magistrales (Histoires griffues, Histoires singulières qui lui valut  le prix Rossel) qui font de lui un représentant majeur de l’école belge de l’étrange illustrée par Jean Ray, Thomas Owen ou Jean-Baptiste Baronian. Son œuvre recèle aussi le texte majeur qu’est Ripple-marks, plongée autobiographique d’une lucidité ironique, et la décapante Histoire exécrable d’un héros brabançon.

L’Île des pas perdus - roman
Les Petits Pingouins - Conte de Noêl
Ripple-Marks - roman
Coffret Muno 3 titres - 3 romans
Entre les lignes - récits illustrés