Panier

Nos auteurs

Résultats 51 à 60 sur 72
Jean Muno
Jean Muno

Jean Muno (1924-1988), pseudonyme de Robert Burniaux, est une des personnalités les plus attachantes des lettres belges du siècle dernier. Ses récits, qu’il s’agisse de nouvelles ou de romans, sont empreints d’un sens aigu de l’insolite et d’une dérision nourrie d’un humour raffiné qu’une révolte contenue rend d’autant plus mordant. Son œuvre très personnelle est jalonnée de romans au fantastique quotidien (L’homme qui s’efface, Le Joker, L’Hipparion) et de recueils de nouvelles magistrales (Histoires griffues, Histoires singulières qui lui valut  le prix Rossel) qui font de lui un représentant majeur de l’école belge de l’étrange illustrée par Jean Ray, Thomas Owen ou Jean-Baptiste Baronian. Son œuvre recèle aussi le texte majeur qu’est Ripple-marks, plongée autobiographique d’une lucidité ironique, et la décapante Histoire exécrable d’un héros brabançon.

L’Île des pas perdus - roman
Les Petits Pingouins - Conte de Noêl
Ripple-Marks - roman
Coffret Muno 3 titres - 3 romans
Entre les lignes - récits illustrés
Michel Onfray
Michel Onfray

Michel Onfray, philosophe français, est né le 1 janvier 1959 à Argenta (Orne). Il défend une vision du monde hédoniste, épicurienne et athée. Sa pensée est principalement influencée par des philosophes tels que Nietzche et Épicure, par l'école cynique, par le matérialisme français et l’anarchisme proudhonien.

Jaurès - UPT Cahier n°2 Jaurès
Parce que c'était lui - UPT Cahier n°1
Célestin Freinet - UPT cahier n°3
Paul van Ostaijen
Paul van Ostaijen

Paul van Ostaijen (1896-1928) est un poète belge majeur de la littérature néerlandophone, il est incontestablement l'auteur le plus influent du XXe siècle. On le compare à Fernando Pessoa pour lmarie de bourge domaine portugais. 

Bien que sa poésie ait été occasionnellement traduite – notamment dans Le Dada pour Cochons, superbement édité par les éditions Textuel en 2003 – sa prose est restée inaccessible en français, à la différence de l'allemand (Suhrkamp Verlag), l'anglais (University of Massachusetts Press), le portugais (7 Nos Editora) et le roumain (Editura Paralele 45).

Le trust du patriotisme - et autres grotesques
Philippe Rémy-Wilkin
Philippe Rémy-Wilkin

Philippe Remy-Wilkin, né à Bruxelles en 1961 mais conçu en Afrique (détail crucial selon lui !), a passé toute sa jeunesse dans le Tournaisis avant de rejoindre sa ville natale pour des études universitaires linguistico-littéraires. Mais il a rapidement remisé licence et agrégation pour organiser sa vie autour de l’écriture. Une passion qu’il décline sous toutes ses formes, avec, en filigrane, deux invariants : l’Histoire et le goût du récit palpitant. Des scénarios, des nouvelles, des études historiques, des recueils de récits authentiques, des contes illustrés, des romans, des articles. Publiés à Paris, Bruxelles, Genève, Milan, etc.

Christophe Colomb - Le découvreur et la découverte
Lumière dans les ténèbres - roman
Alan Riding
Alan Riding

Alan Riding est né à Rio de Janeiro au Brésil le 8 Décembre 1943. Auteur et journaliste britannique, il a été correspondant étranger pour le New York Times, et plus récemment, basé à Paris, correspondant culturelle européenne. Son dernier livre traite de la vie culturelle à Paris occupée par les nazis. 

Les Libertadores
Hubert Roland
Hubert Roland

Hubert Roland est maître de recherches du Fonds de la Recherche Scientifique-FNRS belge et professeur à l’Université catholique de Louvain (UCL). Il est boursier de la Fondation Alexander von Humboldt, a séjourné et enseigné aux universités de Marburg (1999-2001), de Münster (2009) et de La Réunion (2010). Ses centres d’intérêt principaux portent sur l’histoire des transferts culturels et littéraires franco-belgo-allemands, l'imagologie comparée, le réalisme magique/magischer Realismus dans la littérature allemande et européenne et l’historiographie comparée des avant-gardes (guerre et littérature, primitivisme littéraire). Il est directeur de la collection « comparatisme et société » (P.I.E.-Peter Lang).

Les Passeurs - Médiation et traduction en Belgique francophone
Philippe Roy
Philippe Roy

Philippe Roy est tenu pour l'un des quelques grands connaisseurs de l'œuvre et de la personnalité de Camille Lemonnier, ce dont son préfacier Jean de Palacio, professeur à la Sorbonne, ne manque pas de convenir. Il est l'auteur de nombreuses études sur l'auteur d'Un Mâle ; cet ouvrage, fruit d'années de recherche, en constitue le couronnement.

Camille Lemonnier - Maréchal des Lettres
 Royer
Royer

Raoul, Jean, Joseph chevalier Debroeyer (alias Royer), né le 3 octobre 1933 à Ruisbroek est dessinateur de presse et caricaturiste belge.

Il est diplômé de l'Institut supérieur Saint-Luc à Bruxelles.

Royer commence sa carrière à l’hebdomadaire Pourquoi pas ? réalisant plusieurs dessins de couverture. Dix ans plus tard, il est engagé par un bureau de publicité avant de s’installer comme indépendant. Il se met rapidement au dessin politique et humoristique.

En 1979, Royer entame sa collaboration avec le journal Le Soir, pour lequel il publie son dessin quotidien.

En 1986, le musée d’Ixelles a organisé une grande exposition de ses dessins, honorée d’une longue visite du roi Baudoin.

Entre les lignes - récits illustrés
Frédéric Saenen
Frédéric Saenen

Frédéric Saenen est né en 1973 dans la région liégeoise. Il est chargé d'enseignement et Maître de conférences en FLE à l'ISLV (Université de Liège). Critique littéraire pour des revues et sites de référence (en particulier le blog "Le Carnet et les Instants" de la Promotion des Lettres belges), il est en outre l'auteur de trois romans parus chez Weyrich dans la collection "Plumes du coq" (La Danse de Pluton en 2011, Stay behind en 2014 et L'Enfance unique en 2017, Prix George-Garnir de l'ARLLFB) et de deux essais parus chez l'éditeur suisse Infolio (Dictionnaire du pamphlet en France, de la Révolution à Internet en 2010 et Pierre Drieu la Rochelle face à son œuvre en 2015). Depuis mars 2018, il est rédacteur en chef de la Revue Générale.

Anthologie - 1865-2018
1968 en Belgique - revue
Jacques Steiwer
Jacques Steiwer

Jacques Steiwer est né au Grand-duché de Luxembourg. Il a fait des études de philosophie à Paris, à la Sorbonne, où son référant était Paul Ricœur, et au Collège de France, où il a suivi les cours de Maurice Merleau-Ponty. Après un doctorat d’État au Luxembourg, il fut nommé professeur successivement à plusieurs lycées de son pays, avant d’être détaché à l’École européenne d’Uccle, à Bruxelles. En 1993 il fut nommé directeur de l’École européenne de Varese, avant de créer, en 1999 celle d’Ixelles (Bruxelles III). Dès les années ’60, Jacques Steiwer était engagé politiquement, éditant un journal critique (La Voix) et de nombreux articles de philosophie et de pédagogie. Il a bien connu le théoricien marxiste Ernest Mandel, avec qui il collaborait dans le cadre de l’Institut de Sociologie de l’ULB à Bruxelles. Outre ce livre, Jacques Steiwer à publié une dizaine d’ouvrages qui vont de l’essai philosophique au roman policier et à la satire politique.

La dialectique - à l'épreuve du XXIe siècle