Samsa Editions

Fiche détaillée

Friedrich Hölderlin - écrits de l’autre vie
par Alain Préaux

Friedrich Hölderlin - écrits de l’autre vie
Synopsis

Vous tenez entre vos mains un travail essentiel qui permettra au néophyte ou au lecteur averti d’aborder ou d’approfondir sa connaissance de cet immense poète qu’est Friedrich Hölderlin.

Disponibilité: En stock

Quantité
  • 24.00

Ce livre nous offre enfin la traduction intégrale des documents du « cas Hölderlin ». En effet, l’accès au poète dans la seconde moitié de sa vie était entravé par une gangue d’affabulations, de légendes et d’interprétations sentimentales ou fantaisistes. Chacun, spécialiste ou non, pourra se faire son idée du destin exceptionnel de cet homme qui a fait couler beaucoup d’encre.

L’analyse des documents a permis de tirer certaines conclusions. L’auteur ne pose ici aucun diagnostic clinique. Il se réfère uniquement à l’hypothèse émise par le psychiatre allemand U.H. Peters.

Vous tenez entre vos mains un travail essentiel qui permettra au néophyte ou au lecteur averti d’aborder ou d’approfondir sa connaissance de cet immense poète qu’est Friedrich Hölderlin.

Friedrich Hölderlin - écrits de l’autre vie

  • 356 pages
  • Dimensions : 140x205 mm
  • Type : livre
  • Couverture : softover
  • Poids : 450 gr
  • ISBN : 978-2-87593-320-1
  • Maison d'édition : SAMSA Editions
Extrait en PDF
  • Friedrich Hölderlin - écrits de l’autre vie
  • Friedrich Hölderlin - écrits de l’autre vie

Dernières parutions

Ripple-Marks - roman par Jean Muno
En résumé

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno.

En résumé

Le texte que vous allez lire s’adresse non seulement à tous les acteurs politiques, culturels, sociaux mais aussi à tous les ennemis de la bêtise. Lorsque l’état se met à conclure des pactes, surtout d’excellence, on confine au paroxysme de la régression. Déjà que le mot pacte évoque le diable, deux parties qui pourraient ne pas être d’accord (et qui semblent ne pas l’être dans les faits), et puis d’« excellence », sorte de prétention qui pourrait laisser entendre qu’il existe, quelque part, une médiocrité à combattre, voire une bêtise à relever (lire à ce propos L’homme est bête et l’a toujours été, de Roger Avermaete), ce qui pointe vers une prise de conscience d’une déréliction lente – qui ne date pas d’hier.