Samsa Editions

Nos auteurs

Résultats 111 à 120 sur 146
Vincent Radermecker
Vincent Radermecker

Vincent Radermecker (1960), de nationalité belge, a suivi une double formation, celles de comédien et d’historien. Dix ans consacrés aux arts de la scène (comédien, animateur, metteur en scène) l’ont vu notamment dans le rôle de Frankenstein, et dans la pièce Le Jour où Marry Shelley rencontra Charlotte Brontë d’Eduardo Manet… Comme historien, il a travaillé à La Fonderie (Centre d’histoire et d’actualité économique et sociale). Enseignant par intermittence (Institut Supérieur de Culture Ouvrière, Conservatoire royal de Bruxelles…), il est, depuis 1999, archiviste et scientifique aux Archives & Musée de la Littérature. Il est l’auteur de nombreuses publications.

La Mouette blanche d’Anton Tchekhov est son premier essai, un essai envoûtant qui flirte avec la fiction.

La Mouette blanche d’Anton Tchekhov
QUE FAIRE 4 - Pourquoi j'écris
Robert Redeker
Robert Redeker

Robert Redeker est né en 1954 dans le Couserans au sein des Pyrénées ariégeoises. Agrégé de philosophie, il a été pendant près de 20 ans membre du comité de rédaction de la revue Les Temps modernes. Il fit ses études de philosophie à l’université de Toulouse, où il reçut l’enseignement de Gérard Granel. Il anime sur radio Kol Aviv l’émission L’Entretien infini.

Le meilleur des mondes possibles - essai
Philippe Rémy-Wilkin
Philippe Rémy-Wilkin

Philippe Remy-Wilkin naît à Bruxelles lors d’une pause capitale de ses parents entre leurs années africaines et un retour dans leur Hainaut d’origine. Il y voit la cause première de son écartèlement entre appétit du grand large et attraction des racines. Il rejoint sa ville natale pour des études philologiques, après lesquelles il organise sa vie autour de l’écriture. Avec deux invariants : l’Histoire et le goût du récit palpitant.

Christophe Colomb - Le découvreur et la découverte
Lumière dans les ténèbres - roman
Matriochka - conte
QUE FAIRE 3 - périodique
QUE FAIRE 4 - Pourquoi j'écris
Florence Richter
Florence Richter

Florence Richter est criminologue, elle vit à Bruxelles où elle a été analyste criminelle à la police de Molenbeek, responsable des « Midis de la Poésie », éditrice à La Renaissance du Livre, et chercheure pour le Groupe FNRS « Droit et Littérature » (USLB). Elle travaille aujourd’hui au Ministère de la Culture et est aussi chroniqueuse à La Libre Belgique. Elle a publié un essai, Ces fabuleux voyous : crimes et procès de Villon, Sade, Verlaine, Genet (éd. Hermann, 2010, prix Léopold Rosy de l’Académie), et un conte philosophique, La déesse et le pingouin (éd. Avant-Propos, 2014).

Qui est Georgette ? - 2046 - 2054
QUE FAIRE 2 - périodique
QUE FAIRE 4 - Pourquoi j'écris
Anne Richter
Anne Richter

Anne Richter est née le 25 juin 1939 à Ixelles et décédée le 25 juin 2019 à Etterbeek, elle est nouvelliste, essayiste et anthologiste belge de langue française.

La fourmi a fait le coup
Alan Riding
Alan Riding

Alan Riding est né à Rio de Janeiro au Brésil le 8 Décembre 1943. Auteur et journaliste britannique, il a été correspondant étranger pour le New York Times, et plus récemment, basé à Paris, correspondant culturelle européenne. Son dernier livre traite de la vie culturelle à Paris occupée par les nazis. 

Les Libertadores
Georges Rodenbach
Georges Rodenbach

Georges Rodenbach (1855-1898) est un poète symboliste, romancier et dramaturge belge. Il est l'un des membres les plus originaux d'un mouvement symboliste qui a su garder son autonomie par rapport à l'école française. Venu à Paris en 1876, il reste cependant le poète de Bruges où il est né. Dans les recueils de vers Jeunesse blanche (1886), Le Règne du silence (1891), Les Voies encloses (1896) apparaît la nostalgie de sa province. Correspondant du Journal de Bruxelles, il s'installe définitivement à Paris en 1888, où son roman Bruges-la-Morte (1892), publié sous forme de feuilleton dans les colonnes du Figaro du 4 au 14 février et en volume en juin, chez Flammarion, chef-d'œuvre du symbolisme, remporte un très grand succès. Cet ouvrage, dont le personnage central est la ville de Bruges elle-même, contribue grandement à la renommée de la cité flamande. Bien que malade depuis de longues années, il publie un autre chef-d'œuvre, également situé à Bruges, Le Carillonneur (1897), qui relate avec réalisme les débats qui animent la ville autour des partisans du projet Bruges-port-de-mer ou Zeebrugge et les défenseurs d'une ville d'art destinée à l'élite de l'humanité. Il meurt à 43 ans d'une appendicite le jour de Noël 1898. Il est inhumé à Paris au cimetière du Père-Lachaise.

Georges Rodenbach - 100 Articles
QUE FAIRE 3 - périodique
Hubert Roland
Hubert Roland

Hubert Roland est maître de recherches du Fonds de la Recherche Scientifique-FNRS belge et professeur à l’Université catholique de Louvain (UCL). Il est boursier de la Fondation Alexander von Humboldt, a séjourné et enseigné aux universités de Marburg (1999-2001), de Münster (2009) et de La Réunion (2010). Ses centres d’intérêt principaux portent sur l’histoire des transferts culturels et littéraires franco-belgo-allemands, l'imagologie comparée, le réalisme magique/magischer Realismus dans la littérature allemande et européenne et l’historiographie comparée des avant-gardes (guerre et littérature, primitivisme littéraire). Il est directeur de la collection « comparatisme et société » (P.I.E.-Peter Lang).

Les Passeurs - Médiation et traduction en Belgique francophone
J.H. Rosny
J.H. Rosny

J.H. Rosny (Aîné) est le pseudonyme littéraire de Joseph Henri Boex, écrivain d’origine belge, né à Bruxelles en 1856 et mort à Paris en 1940. Il collabore jusqu’en 1908 avec son frère – Rosny jeune –, sous le pseudonyme commun de J.H. Rosny. Tout d’abord séduit par le naturalisme, Rosny Aîné rompit bientôt avec Émile Zola (Manifeste contre la Terre, 1887) pour laisser libre cours à sa fertile imagination ; il écrivit principalement des romans d’anticipation, qui font de lui un des précurseurs de la science-fiction moderne. La Guerre du Feu est son roman le plus populaire (adapté au cinéma par Jean-Jacques Annaud en 1981).

La Guerre du Feu
Les Corneilles
La Jeune Vampire
Philippe Roy
Philippe Roy

Philippe Roy est tenu pour l'un des quelques grands connaisseurs de l'œuvre et de la personnalité de Camille Lemonnier, ce dont son préfacier Jean de Palacio, professeur à la Sorbonne, ne manque pas de convenir. Il est l'auteur de nombreuses études sur l'auteur d'Un Mâle ; cet ouvrage, fruit d'années de recherche, en constitue le couronnement.

Camille Lemonnier - Maréchal des Lettres