Samsa Editions

Nos auteurs

Résultats 11 à 20 sur 130
Roger Bodart
Roger Bodart

Roger Bodart (1910-1973) était poète, essayiste, journaliste à l’I.N.R (ancienne RTBF) et au Soir, académicien, Directeur du Service des Lettres, et co-fondateur des Midis de la Poésie. Il a été l’époux de la romancière Marie-Thérèse Bodart, le père de l’écrivaine Anne Richter, et le grand-père de l’autrice Florence Richter.

Dialogues - Europe, Amérique, Afrique, Israël
Origines - poésies complètes
Alain Bomboko
Alain Bomboko

Alain Bomboko est né à Kinshasa en 1964. Il est ingénieur Commercial de l’École de commerce Solvay (Université Libre de Bruxelles). De nationalité congolaise, il partage son temps entre le Congo et la Belgique où il s’occupe de projets de développement.

Dernières nouvelles du Fleuve
Daniel Bonnot
Daniel Bonnot

Daniel Bonnot est né en en Alsace. Docteur en médecine, chirurgien des hôpitaux, membre de la société française d’histoire de la médecine, il travaille actuellement sur l’histoire de la nosographie médicale. Ses travaux sur Charles-Emmanuel Sédillot (1804-1883) ont obtenu le prix Edouard Laborie 1988, décerné par l’académie de chirurgie. Il a collaboré à l’ouvrage sur la médecine à Strasbourg, qui a obtenu le prix Novartis 1998, décerné par l’académie nationale de médecine. Il a dirigé plusieurs thèses de doctorat en médecine. Il est également l’auteur de publications et de communications concernant l’histoire de l’anatomie chirurgicale, de  l’anatomie viscérale et du dictionnaire médical.

Une Révolution des idées reçues - Petite encyclopédie médicale au siècle des lumières
Catherine Bouko
Catherine Bouko

Maître de conférences à l'Université Libre de Bruxelles.

Département d'Information et de Communication.

Réécritures - De l’écrit à la scène
Paule Bouvier
Paule Bouvier

Paule Bouvier est Docteur en sciences politiques, professeure Honoraire de l’Université libre de Bruxelles (en 2004). Son sujet de prédilection est le Congo où elle se rend régulièrement, elle y a donné des cours et entrepris des recherches en milieu africain. Un jeune étudiant congolais, Justin Marie Bomboko, s’était inscrit à l’ULB en sciences politiques, Paule Bouvier et Justin Bomboko se lièrent d’amitié. Bomboko se destinait de toute évidence à la carrière politique. Il désigna Paule Bouvier comme conseillère à la Table ronde. Elle rédigea une thèse portant sur la façon dont le Congo avait obtenu son Independance. Professeure à temps-plein, ses cours portaient sur les pays en voie de développement et sur les régimes politiques de ces pays. Elle a de nombreuses publications à son actif, cet essai compte parmi les plus importants jamais publiés sur le Congo.

L’Héritage historique de Joseph Kabila
Jean-Paul Boyazis
Jean-Paul Boyazis

Jean-Paul Boyazis est né né en plein coeur du Pays noir, il a trois ans quand ses parents s’installent à Bruxelles. Il est l’auteur d’une pièce de théâtre mémorable. 

C’est en jouant à cow-boys et indiens avec les gamins de Boendael qu’il apprend le bruxellois. Il se passionne très vite pour la langue de Virgile (le poète bruxellois). 

Un déclic se produit chez lui au printemps 2004 lorsque La Compagnie des Galeries reprend Le Mariage de Mlle Beulemans, avec Cécile Florin et Jean-Pierre Hanssens dans les rôles principaux. Jean-Paul Boyasis décide qu’il écrira une pièce ! Il met tout en oeuvre et en place : la météo à Bruxelles, la population qui ne sait pas comment s’habiller, il a déjà son titre : les « caprices de la météo », ou Les Caprice de l’ami Théo. on assiste aux aventures d’un marchand de parapluies qui, ne vendant plus un seul article (à la suite d’une canicule exceptionnelle), voit son affaire décliner… 

L’action : Galerie de la Reine, en plein centre de Bruxelles…

Les Caprices de l’ami Théo - théâtre
Eric Brogniet
Eric Brogniet

Éric Brogniet (1956) a publié une vingtaine de livres de poésie, qui le désignent comme l’un des poètes majeurs de sa génération, et divers essais critiques (sur la poésie arabe moderne, sur l’œuvre de Christian Hubin et celle du romancier Jean-Louis Lippert). Il a également dirigé plusieurs colloques internationaux de haut niveau, entre autres : Les ailleurs d’Henri Michaux (1995), Les modernités poétiques : de Rimbaud à Cobra (1997), Paroles poétiques, paroles prophétiques ? (1994), Une Europe de la création (2001), dont il a publié les actes. Il a été élu à l’Académie royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique en 2010, à la succession de Fernand Verhesen. 

Jacques Crickillon - La Littérature en instance d’oubli
Laurence Brogniez
Laurence Brogniez

Laurence Brogniez est professeur à l’Université libre de Bruxelles, où elle enseigne l’histoire littéraire (XIXe siècle) et la littérature comparée. Dans sa thèse, publiée chez Champion sous le titre Préraphaélisme et Symbolisme : peinture littéraire et image poétique (2003), elle a abordé la question des rapports entre peinture et littérature à l’époque symboliste. Membre du comité de rédaction de Textyles, elle a codirigé, dans une perspective interdisciplinaire, plusieurs numéros de cette revue : « La Peinture (d)écrite » (2000), « Musique et Littérature » (2004), « Droit et Littérature » (2007), « Ecrivaines » (2012).  Depuis 2005, elle anime le site « Pictoriana » (www.pictoriana.be), consacré aux écrits d’artistes belges, et préside le groupe de recherche F.N.R.S « Ecrits d’artistes ». Dans ce cadre, elle a édité plusieurs volumes collectifs, dont Ecrit(ure)s de peintres belges (Peter Lang, 2006), Ecrits voyageurs : les artistes et l’ailleurs (Peter Lang, 2012) et Entretiens d’artistes (à paraître chez Vrin en 2014). Laurence Brogniez assure également la présidence du groupe de contact FNRS « Ecrits d’artistes ». Ses recherches portent sur les arts comparés (littérature et arts plastiques) et l’histoire culturelle et les représentations littéraires de Bruxelles à la fin du XIXe siècle. Elle s’intéresse également à l’écriture viatique, aux guides et journaux de voyage.

Wilhelm Busch
Wilhelm Busch

Wilhelm Busch (1832-1908) est certainement l’un des plus grands humoristes allemands de la seconde moitié du XIXe siècle. Ses nombreuses « histoires illustrées » font de lui un génial précurseur de la « bande dessinée ». À l’image de la célèbre formule du journal Tintin, elles s’adressent en réalité à un public très vaste, celui des « jeunes de 7 à 77 ans ». En effet, elles peuvent se lire à plusieurs niveaux (iconique, littéraire, interactif et philosophique).

Peintre-poète, aussi doué comme dessinateur que comme narrateur, Wilhelm Busch incarne, comme le fera plus tard Hergé, l’idéal de l’homme complet, du « dessinnarrateur », dans une discipline où l’osmose entre le dessin et l’écriture est si difficile à réaliser. Son humour, présent non seulement dans ses croquis, mais aussi dans son texte, jaillit surtout de la confrontation entre l’image et la lettre. Wilhelm Busch réussit par là à tempérer une vision profondément pessimiste du monde, héritée de ses années de jeunesse et confirmée par la lecture tardive du célèbre philosophe Arthur Schopenhauer.

À part le célèbre récit illustré Max und Moritz, l’univers de Wilhelm Busch est finalement peu connu du public francophone. En voici l'une des plus marquantes de cet ancêtre illustre de la bande dessinée européenne.

QUE FAIRE 1 - périodique
QUE FAIRE 2 - périodique
Manuela Cadelli
Manuela Cadelli

Manuela Cadelli est juge au tribunal de première instance de Namur depuis 1999 et préside l’Association syndicale des magistrats depuis 2013.

Radicaliser la Justice - Projet pour la démocratie
Les enfants du droit - Essai sur le paternalisme juridique